Humour, images et réflexions insolites



"La plus perdue de toutes les journées est celle où l'on n'a pas ri" - Chamfort


vendredi 10 avril 2009

Les reines du volant se déchaînent

video


un envoi de Gainsbarre, chroniqueur sportif chez Poil-à-gratter magazine

mardi 7 avril 2009

En 30 ans tout change


* Scène : Tu dois faire un voyage en avion

Année 1977 : Tu voyages dans un avion d'Air France, on te donne à manger et t'invite à boire ce que tu veux, le tout servi par de belles hôtesses de l'air et ton siège est tellement large qu'on peut s'assoir à deux.

Année 2007 : Tu entres dans l'avion en continuant de t'attacher le ceinturon qu'à la douane ils t'on fait retirer pour passer le control, tu t'assois sur ton siège que si tu respires un peu trop fort tu mets un coup de coude à ton voisin, si tu as soif le steward t'apporte la carte et les prix sont ahurissant, et tu ne protestes pas pour si jamais quand l'avion atterrit on t'emmène à la douane et qu'on te met un doigt dans le cul pour savoir si tu n'as pas caché de la drogue.

************

* Scène : Michel doit aller dans la forêt après la classe, il montre son couteau à Jean avec lequel il pense se fabriquer un lance pierre.

Année 1977: Le directeur voit son couteau et lui demande où il l'a acheté pour aller s'en acheter un pareil.

Année 2007: L'école ferme, on appelle la gendarmerie, on emmène Michel en préventive. TF1 présente le cas aux informations en direct depuis la porte de l'école.

*************

* Scène : Discipline scolaire

Année 1977: Tu fais une bêtise en classe. Le prof t'en colle deux. En arrivant chez toi, ton père t'en recolle deux.

Année 2007: Tu fais une bêtise. Le prof te demande pardon. Ton père te demande pardon et t'achète une moto.

************

* Scène : Franck et Marc se disputent et se flanquent quelques coups de poing après la classe.

Année 1977: Les autres les encouragent, Marc gagne. Ils se serrent la main et ils sont copains pour toute la vie.

Année 2007: L'école ferme. TF1 proclame la violence scolaire, France Soir en fait sa première page et écrit 5 colonnes sur l'affaire.

***************

* Scène : Eric casse le pare brise d'une voiture du quartier, son père sort le ceinturon et lui fait
comprendre les choses.

Année 1977: Eric fera plus attention la prochaine fois, grandit normalement, fait des études, va à la fac et devient un excellent homme d'affaire.

Année 2007: La police arrête le père d'Eric pour maltraitance sur un mineur. Eric rejoint une bande de délinquants. Le psy arrive à convaincre sa sour, que son père abusait d'elle et le mette en prison.

****************

* Scène: Jean tombe en pleine course à pied, se blesse au genou et pleure. Sa prof Jocelyne le rejoint, le prend dans ses bras pour le réconforter.

Année 1977: En deux minutes Jean va beaucoup mieux et continue la course.

Année 2007: Jocelyne est accusée de perversion sur mineur et se retrouve au chômage et s'affronte à 3 ans de prison. Jean va de thérapie en thérapie pendant 5 ans. Ses parents demandent des dommages et intérêts à l'école pour négligence et à la prof pour traumatisme
émotionnel. Ils gagnent les deux procès. La prof au chômage et endettée, se suicide en se jetant d'en haut d'un immeuble.

***************

* Scène: Relations courantes entre un père et son fils

Année 1977: Je demande de l'argent à mon père pour sortir.

Année 2007: Mon père me demande de l'argent pour couvrir son compte en banque.

****************

* Scène : Arrive le 28 octobre.

Année 1977: Arrive le jour du changement d'horaire d'été à l'heure d'hiver. Il ne se passe rien.

Année 2007 : Arrive le jour du changement d'horaire d'été à l'heure d'hiver. Les gens souffrent d'insomnie et de dépression.

*******************

* Scène : La fin des vacances.

Année 1977: Après avoir passé 15 jours de vacances en famille sur la côte dans une caravane tractée par une 403 Peugeot, les vacances se terminent. Le lendemain tu repars au boulot et il ne se passe rien.


Année 2007: Les vacances terminées, de retour de Tahiti, voyage organisé tous frais inclus, Les gens souffrent d'insomnie et de dépression.


Conclusion: On est devenu des chochottes. On ferait mieux d'être un peu plus normaux et dire aux médias qu'ils arrêtent de faire du sensationnel.




un envoi nostalgique de Jean-Marie "DUC"